Visa pour les étudiants stagiaires [en]

Présentation

Vous vous rendez en France pour effectuer un stage dans le cadre de vos études ou d’une formation. Ce stage n’est pas rémunéré mais vous pouvez recevoir une gratification.

Pour un séjour de moins de 90 jours, un visa court séjour peut être nécessaire.

Le Visa de Long Séjour ou visa de type "D" vous autorise à séjourner en France pour une durée de plus de 90 jours et à circuler dans les pays de l’Espace Schengen.

Si vous êtes canadien âgés de 18 à 35 ans veuillez vous référer au lien : Visa étudiants ou stagiaires 3B et 3C pour citoyens canadiens âgés de 18 à 35 ans (Stage pratique en entreprise (visa 3C) pour Jeunes canadiens souhaitant accomplir un stage pratique en entreprise dans le cadre de leurs études ou de leur formation)

Important : Pour toute demande de visa " étudiant stagiaire", le stage rentrant dans le cadre de vos études, la convention devra être visée par le service culturel avant votre demande de visa .Pour de plus amples informations :

Documents à fournir

Veuillez fournir les documents originaux ainsi que 2 photocopies de chaque document. Tous les documents doivent être présentés dans l’ordre de la liste ci-dessous.

Le service des visas vous rendra les originaux des documents.

Document ou photocopie manquant = dossier incomplet = risque élevé de refus de visa.

  • 1 photo d’identité en couleur, récente (moins de trois mois) en original au format 35 mm X 45 mm sur fond clair et uni. La photo doit être collée sur le formulaire ;
  • Votre passeport original (les photocopies concernent les pages principales). Celui-ci doit être valide au moins 3 mois après la fin de votre séjour en France. Le visa est matérialisé par une vignette autocollante qui sera apposée sur l’une des pages du passeport ;
  • Réfugiés : titre de voyage pour réfugié modèle Convention de Genève de 1951 ;
    • les personnes résidant au Canada sous statut de réfugié, même s’ils sont détenteurs d’une carte de résident permanent, doivent être en possession de ce titre et se présenter au Consulat un mois avant la date envisagée de séjour en France.
  • Ressortissants autres que Canadiens : 1 justificatif de votre situation régulière au Canada ;
    • carte de résident permanent (la photocopie doit être recto-verso),
      • IMM 1000 non accepté.
    • ou un permis d’études et un visa canadien valide (permettant le retour au Canada),
    • ou un permis de travail et un visa canadien valide,
    • ou un visa canadien de visiteur (à condition que son détenteur puisse justifier de 3 mois consécutifs de résidence au Canada).
  • Convention de stage conclue entre l’employeur en France, l’établissement d’enseignement ou de formation au Canada et vous, visé par la Direction générale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) du lieu de votre stage en France ;
  • Moyens de subsistance :
    • pour les boursiers (du Gouvernement français, d’un gouvernement étranger qui verse régulièrement les bourses d’études ou d’organisme internationaux ou encore les bénéficiaires de programmes communautaires) : une attestation relative au montant et à la durée de la bourse ou justifiant du bénéfice d’un programme communautaire ; aucune ressource complémentaire n’est exigée ;
    • pour les autres demandeurs : tout justificatif de moyens d’existence suffisants, correspondant à 70% de l’allocation mensuelle d’entretien de base versée par le Gouvernement français aux boursiers étrangers (soit environ 1000 CAD par mois), pendant la totalité de la 1ère année ou la preuve d’une source de revenus équivalente. Ces ressources peuvent être justifiées par :
      • une attestation bancaire précisant que le montant total a été déposé sur un compte bancaire français ou qu’il le sera ultérieurement ;
      • la prise en charge par un répondant en France ou à l’étranger, présentée avec les pièces suivantes : photocopie d’un titre d’identité du répondant (CNI, passeport, titre de séjour en France) et justification de ses ressources (derniers bulletins de salaires, dernier avis d’imposition sur le revenu par exemple) ;
  • Justificatif d’un hébergement ;
  • Couverture médicale pendant tout le séjour en France ;
  • Assurance voyage couvrant les frais de rapatriement et d’hospitalisation pour un plafond minimum de 50 000 CAD.

Attention

Le consulat général de France se réserve le droit de demander des informations ou des documents supplémentaires. La présentation des documents ne garantit pas systématiquement la délivrance du visa. Il convient donc de ne pas quitter votre emploi actuel ni de mettre en vente vos biens ou de vous engager de quelque façon que ce soit avant d’être en possession de votre visa.

Tarifs et délais

Frais de dossier (non-remboursables) : contre valeur de 99€ en dollars canadiens pour les longs séjours dans le cas des étudiants pour les autres cas nous contacter ; les frais sont seulement payables par carte de débit, espèces, ainsi que par mandat poste (montant exact) à l’ordre du consulat de France à Montréal.

Veuillez consulter l’article « Les délais ».

Rendez-vous

Il est obligatoire de prendre un rendez-vous pour déposer votre demande sur le site Internet du Consulat :

Veuillez consulter l’article « Prendre un rendez-vous pour un visa ».

Dernière modification : 04/04/2016

Haut de page